Vous êtes ici

L'édito de novembre/décembre

Pour la Vie

Le conseil permanent de la Conférence des Evêques apporte sa réflexion sur les questions de la fin de vie qui se posent aujourd’hui.
L’attente la plus profonde de tous n’est-elle pas l’aide active à vivre, plutôt que l‘aide active à mourir ?
La dignité humaine est inviolable et inaliénable, quelles que soient les fragilités vécues. Qu’il est magnifique de prendre soin avec douceur et compétence de telle sorte que les souffrances humaines soient apaisées.
Vouloir développer en même temps les soins palliatifs et l’aide active à mourir, c’est à la fois favoriser l’expression des désirs individuels d’une mort immédiate, et promouvoir le soin par l’écoute et l’accompagnement de la vie, aussi fragile soit-elle.
En définitive, c’est décider de faire peser sur tous le choix cornélien de mourir ou de vivre !
Dans leur écrasante majorité, les médecins des soins palliatifs dénoncent la contradiction entre le soulagement qu’ils savent offrir et la proposition de donner la mort, proposition que les patients seront obligés d’envisager.
Soit nous choisissons une société des désirs individuels qui s’imposent à tous, y compris au corps médical. Soit nous souhaitons une société de la fraternité grâce à laquelle les personnes les plus vulnérables sont collectivement entourées de considération et accompagnées par le soin.

Passer de la Mort à la Vie

Pour les croyants la mort est l’entrée dans la vie de Dieu.
Quand nous prions pour les défunts de nos familles c’est avec l’espérance qu’ils sont dans la lumière auprès de Dieu. Ils sont des vivants auprès de Dieu et nous pouvons par la prière garder un lien avec eux. Nous les fêtons à la Toussaint avec tous ceux que le Christ accueille ; nous prions pour eux le 2 novembre : ils nous ont quittés et c’est une peine, mais nous savons qu’ils sont dans la vie auprès de Dieu et que nous les rejoindrons un jour.
La fin de vie ici-bas est l’entrée dans une nouvelle vie.

Alors, soyons ouverts à la vie !

Paul THOMAS 

Vous pouvez retrouver cet édito dans le bulletin paroissial de novembre/décembre.

Horaires de messes

Vendredi 27 janvier - 8:30 Église abbatiale Saint-Pierre de Remiremont
Samedi 28 janvier - 8:30 Église abbatiale Saint-Pierre de Remiremont
Samedi 28 janvier - 18:00 Eglise Saint-Nabord de Saint-Nabord
Dimanche 29 janvier - 9:00 Eglise Saint-Etienne de Saint-Étienne-lès-Remiremont
Dimanche 29 janvier - 10:30 Église abbatiale Saint-Pierre de Remiremont
Mardi 31 janvier - 8:30 Église abbatiale Saint-Pierre de Remiremont

Nos Paroisses